top of page
Rechercher
  • Nora Abibsi

Invitation à connecter différemment aux connaissances en santé, un lien à la fois

je suis tombée sur un post fb d'un physiothérapeute qui a posé la question suivante:

'Comment les chercheurs pourraient faire pour que les résultats de leurs recherches soient intégrés par plus de cliniciens, plus rapidement'.

Je vais explorer des pistes de reflexion sur plusieurs niveaux :

1. Q posée : Comment les chercheurs pourraient faire pour que les résultats de leurs recherches soient intégrés par plus de cliniciens, plus rapidement.–> Les résultats de la recherche (Données probantes) ne répondent pas tout le temps aux besoins des cliniciens, donc aux besoins des individus en général –> je perçois un bris de lien ici (déconnexion)

2. Les connaissances en physiothérapie, et les approches en santé en général, s’insèrent toutes dans un système – un système : un système de données probantes, du vécus du patient, Evidence based,.. un système qui est co-construit par des milliers d’individus et d’institut/institutions. Les éléments de ce système communiquent peu entre eux (déconnexion) et sont souvent en compétition – il y a un manque de feedback loops

a. Division de l’expérience du corps en silo : neuro, musculo, dermato,..

b. Subdivision des entités qui sont impliqués : pharma, ordres, colleges, associations,.. et aucune (rarement) n’est en communication/au service de l’autre) (déconnexion)

3. L’approche d’extraction des données et de leur interprétation est purement mentale (ou en majorité) – rien de mal en soit mais ceci n’intègre pas les ressources et intelligences que les chercheurs et les cliniciens ont à leur disposition (déconnexion)

a. Je pourrai élaborer sur ce point sur un autre moment – autour d’une plateforme virtuelle pour les intéressés ;)


Pour ne nommer que quelques manifestations de la ‘Déconnexion’ dans ces systèmes spécifiques :

- Il n’est alors pas surprenant que les efforts des chercheurs ne répondent pas aux besoins

- Il n’est pas surprenant que les cliniciens maitrisent difficilement et certains même résistent au processus d’interprétation des données

- Il n’est pas surprenant de vivre un challenge de se garder à jour dans ce domaine

Je reviens à ce concept de système. Lorsqu’un système ne reçoit pas de feedback loop sur lui-même (info sur son fonctionnement, son état, sa capacité à se voir/sentir lui-même,..) et qu’il y a beaucoup d’éléments de déconnexion qui le constitue (d’où entre autres le manque d’actualisation des membres du système)… c’est un système qui tend vers l’anarchie.. et n’est-ce pas cela que nous avons d’une certaine manière?

= Un système de santé et une extraction/interprétation de données qui ne répondent pas aux besoins des individus et des collectivités?

Comme piste de réflexion : j’utilise entre autres les connaissances latérales : les principes de la théorie générale des systèmes. Plus particulièrement les réflexions amenées par Otto Scharmer: Theory U (nous avons là des pistes très stimulantes de solutions en co-création)

Si cela vous intéresse et passionne (ça m’interesse et passionne!!), j’aimerai nous faire une rencontre Zoom/Teams pour explorer ce point de vu (et d’autres!) .. et voir ce que nous créerons tous ensemble? noraabibsi@gmail.com pour votre contact email. Au plaisir de connecter ;)



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page